8 octobre 2014

BPCE SA: « Souriez, vous êtes de plus en plus filmés !! »

A votre avis, dans le cadre de la vidéo surveillance, BPCE Sa dispose de combien de caméras pour ses sites ?

on vous a à l’œil !


La BPCE SA dispose d’un réseau de caméras au sein de ses différents bâtiments. Ce dispositif doit avoir pour principal objectif de sécuriser les biens et les personnes…



  • Cette « vidéo protection » sur le site d’Avant Seine s’effectue par l’utilisation de 256 caméras, 15 moniteurs de régie et d’exploitation situés au PC Sécurité, et de 10 enregistreurs numériques……

227 caméras servent à visionner les jardins, les terrasses, les parkings, les aires de livraison, les paliers d’ascenseurs, les zones sensibles et les issues de secours…

A ces caméras s’ajoutent 29 autres qui couvrent l’accès principal, les issues de secours, les façades vitrées et les halls d’accueil…

L’autorisation de la préfecture ne date que depuis 2013 alors que la déclaration n’a été déposée qu’en 2011 et que ce dispositif avait déjà été mis en place.

Tous les halls d’immeubles sont équipés de caméras : BPCE a obtenu les autorisations par immeuble et a fait une déclaration à la CNIL par bâtiment soit 4 déclarations.

aujourd’hui tout s’avère donc conforme à la réglementation


  • Le PC sécurité, gère et conserve les images filmées. Il peut conserver les images du site Avant Seine pendant 1 mois et 15 jours celles en provenance des autres bâtiments.

Il dispose de 8 écrans qui permettent de visionner les images de façon aléatoire de ces 286 caméras. Toutes ces caméras sont, bien entendu, reliées à des alarmes.

L’enregistrement de ces caméras s’effectue en permanence et en temps réel.



  • La grande nouveauté : le projet « cœur de ville » a permis l’ajout de 8 caméras à l’accueil et au café de seine : la pause-café des salariés BPCE  pourrait-elle être contrôlée ?!


Dans le cadre de cette vidéo surveillance, BPCE dispose de 286 caméras  (vous avez perdu !!!) sur l’intégralité de ses sites dont 256 sur Avant Seine !!!

article de Sandrine Jankelewicz, RS CFTC  suite au CE du 3/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire